ROTO-FINISH 120 ohne Griff, schnelles Schleifen

RF120

Neuer Artikel

Rotierende​ ​Diamanten Korn​ ​120​ ​(Schnellschleifen), wird​ ​auf​ ​den​ ​Tuning-File​ ​Griff montiert 

Mehr Infos

0
0/5 - 0 Bewertungen

90.05 CHF

Auf meine Wunschliste

Mehr Infos

Selbst rotierende Diamanten Korn 120: Schärfen durch schnelles aber grobes Schleifen vor allem für durch Steine oder zu starkes maschinelles Schleifen oberflächlich verhärtete Kanten. Der Rotationsantrieb der Diamanten erfolgt automatisch durch die Hin- und Herbewegungen auf der Kante. Das patentierte System hat drei Vorteile:

  • durch das Drehen entsteht keine rillenförmige Abnützung der Diamanten, was zu Kantenabrundungen führt

  • das geschliffene Material verstopft den Diamanten nicht mehr

  • das Polieren geht drei Mal schneller vor sich Er existiert in 4 Korngrössen und wird mit 2 selbstklebenden Ersatzdiamanten geliefert.

Der Einsatz von Korn 120 benötigt ein Nachbearbeiten mit Korn 200 und vorzugsweise noch mit 400.

Bewertungen (0)

Zur Zeit noch keine Kundenbewertungen


Bewertung hinzufügen
Captcha

Foire aux questions (FAQ)

    Puis-je affuter mes skis fréquemment avec le Twin Roto Concept ?

    Oui c’est la meilleure chose à faire et le Twin Roto Concept est conçu pour cela. Ce moyen simple et rapide amincit si peu la carre que l’on peut réaffûter plusieurs centaines de fois avant que la carre soit trop mince.


    Que pouvez-vous me dire sur l’usure des diamants rotatifs ? Comment savoir quand les changer ?

    Il est conseillé de changer les diamants rotatifs dans les cas suivants :

    - pour les grains 120 et 200 lorsque vous poncez beaucoup sans grande efficacité

    - pour les grains 400 et 800 s’ils ne génèrent plus une carre très vive.


    Normalement, lorsque l'on affute les carres, on doit, à la fin enlever le fil avec une gomme. Est-ce-que l'opération avec le Roto-Finish remplace le passage de cette gomme?

    C'est toujours dommage de passer une gomme abrasive qui arrondit légèrement la carre lorsque elle est bien affûtée.

    L'idéal et de poncer légèrement la carre dessous avec la lime diamant longue 400 dans le guide lime pour tombé 0,5° ou 1° avant l'affûtage puis de refaire ce ponçage après l'affûtage mais de façon très légère un à deux passages avec un appui très léger.

    Le roto finish ne remplace pas cette opération mais lorsque il s'agit des roto finish 400 et/ou 800 cette opération n'est pas nécessaire. Alors qu'avec un affûtage à la lime ou au Roto-Finish 200 fair une retouche dessous garantit de ne pas avoir de bavures.


    L'angle de tombée de mes nouveaux skis est de 0,5. Dans le schéma C:  « les angles de tuning » vous parlez pour le slalom d'un angle latéral de 3 à 6 degrés ?

    Oui, 3° pour un skieur sportif est parfait. Plus de 3° n’est pas nécessaire hors compétition.

    angles conseillés

    Angle de tombé Angle latéral
    Sportif, slalom géant, skicross
    Occasionnel, randonnée
    Slalom 0,5° 3° à 6°
    Freestyle, descente, boardercross 1,5° 1° à 3°

    Sur mes skis précédents l'angle de tombée était de 1°.  Quels angles faut-il choisir ?

    L’angle de tombé provient des machines de production ou de service en magasin. Il faut savoir que 0.5° est un angle très faible pas évident à atteindre et que couramment le tombé se situe vers 1°. Pour le tuning à la main (qui est le plus précis) l’angle est donné par nos guides limes, qui existent en trois version 0.5°, 1° et 1,5°.

    Avec 0,5° vous avez un ski légèrement plus réactif qu’avec 1°. Que ce soit votre nouveau ski ou le précédent vous pouvez affûter à avec l’angle latéral à 3°. Lorsque vous entretenez le dessous de la carre (ce qui permet une bonne maniabilité et une bonne précision de conduite) et que la carre est passablement arrondie ou écorchées le guide lime de 1° permettra plus facilement de supprimer les écorchures et d’obtenir une arrête vive. Il est préférable d’avoir une carre propre et vive à 1° que 0.5° avec d’avantages d’écorchures et une arête qui reste un peu arrondie dessous.

    En résumé :

    Dessous : 0.5° tant que l’on travaille facilement jusqu’au coin (arête) de la carre et 1° s’il devient difficile d’atteindre le coin.

    Coté de la carre : 1° à 3° (3° est extra pour un ski de slalom).

    Il est intéressant de savoir que pour un adulte de taille moyenne une faible angulation (basculement) du genou de 5mm incline le ski d’environ 0,5 degré.


    Petite question, quelqu’un de l’atelier d’entretien m’a suggéré de vaporiser un peu d’eau sur les carres avant de poncer et polir, qu’en pensez-vous? J’ai lu pour l’entretien des disques diamants.  À quelle fréquence faut-il ...

    Les avantages du ponçage mouillé (une éponge est l’idéal) :

    • Un peu moins d’usure des diamants
    • Les diamants restent un peu plus propres
    • Les diamants sont un peu plus efficaces

    Les inconvénients du ponçage mouillé :

    • Salissure et mouillage du lieu de travail
    • La semelle du ski ou du snowboard se salit passablement

    Sauf s’il y a des restes de farts les diamants des Roto-Finish se salissent très peu.

    Par contre les diamants fixes se salissent bien plus, l’ideal serait de les nettoyer à chaque utilisation ou toutes les deux à trois utilisations.


    J’ai lu pour l’entretien des disques diamants.  À quelle fréquence faut-il les nettoyer avec la brosse laiton de l’eau et une goutte de produis à vaisselle ?

    Sauf s’il y a des restes de farts les diamants des Roto-Finish se salissent très peu.

    Par contre les diamants fixes se salissent bien plus, l’Ideal serait de les nettoyer à chaque utilisation ou toutes les deux à trois utilisations.


    Si l’on procède à un affûtage à la lime, est-il nécessaire de polir avec les Roto-Finish?

    L’idéal et de limer la première fois et par la suite d’utiliser les Roto-Finish.

    Après le limage il n’est pas nécessaire de peaufiner au Roto-Finish.

    Cependant pour la compétition, surtout si la neige est très froide et fine un polissage au Roto-Finish 400 puis 800 augmentera la glisse.

    Lorsque vous avez skié un ou quelques jours sûrs de la neige douce qui a que très peu arrondi la carre il n’est pas nécessaire de limer, vous pouvez vous limiter à trois ou quatre allers et retours avec le Roto-Finish 400.

    Lorsque vous avez skié un ou maximum deux jour sur de la neige dure, vous pouvez réaffuter avec la méthode Twin Roro Concept qui consiste à faire 10 à 12 allers et retours au Roto-Finish 200 suivi d’un polissage avec le Roto Finish 400.

    Ce polissage se fera soit par 6 allers et retours avec le roto-Finish 400 réglé à un degré de moins que le Roto-Finish, ou sans changer l’angle (même angle que le Roto-Finish 200) mais avec une douzaine d’allers et retours.

    Si par 12 allers et retours au RF200 vous n’avez pas retrouvé le tranchant, ajouter quelques allers et retours. Si ce n’est toujours pas tranchant cela signifie que votre carre est passablement arrondie et qu’il est préférable de faire un réaffûtage à la lime.

    De manière générale si vous ne faite pas de réafféages aussi fréquents, réaffuté avec la lime.


    Faut-il désaffûter une partie en talon et en spatule ?

    Il s’agit d’une pratique assez personnelle qui varie aussi selon les modèles de ski et/ou la qualité de la neige. Certains n’arrondissent pas, d’autres peu et d’autres davantage et ceci sur des longueurs différentes. De manière générale on évite d’arrondir les skis de slalom et personnellement je n’arrondis pas derrière même lorsqu’il s’agit de skis plus long.

    En snowboard, je conseille d’arrondir l’avant de la carre « front side » sur environ 15 cm.